La Monographie du café

par Germain-Étienne Coubard d’Aulnay
Préface de Tom Clark

L’histoire du café comme vous ne l’avez jamais lue

15,00

Description

L’histoire du café comme vous ne l’avez jamais lue

Publié en 1832, ce livre nous guide travers l’histoire du café : sa prohibition dans certains pays, l’opinion des religions à son égard, sa consommation au fil des âges et des changements de pouvoir… La culture de la plante, sa commercialisation, et la meilleure (et parfois méconnue) manière de concocter le café acquis par le particulier sont détaillées avec soin. Germain-Étienne Coubard d’Aulnay dresse également une liste des bienfaits de ce breuvage.

Le café est à la fois le fruit d’une plante, un moment social, un lieu d’émulsion intellectuelle, un excitant, une pause dans l’après-midi… La Monographie du café s’adresse donc “au naturaliste, au commerçant, à l’observateur, au philosophe”, car elle propose une étude complète et détaillée du café dans tous ses aspects par un de ses amateurs.

“Le café, malgré les efforts de ses détracteurs, est devenu un besoin général, au point que de nos jours Napoléon, malgré sa toute-puissance, ne put parvenir à l’anéantir.” 

Saviez-vous que…

C’est Soliman Aga, qui introduisit l’usage du café à Paris en 1662.

C’est en 1671, à Marseille, que fut ouverte la première boutique à vendre du café en France.

C’est de l’introduction du café en France que date la publication des gazettes ou journaux.

En 1723, on importa les premiers plants de cafiers aux Antilles.

Michelet affirme que le café a joué un rôle important dans la Révolution Française.

Le fruits du cafier ressemble à une cerise. Sa pulpe est recouverte d’une peu fine et molle. Chaque fruit contient deux grains de café.

saviez-vous qu’il a été interdit ?

“En 1675, l’ordre fut donné de fermer les salles, au nombre de plus de trois mille, où l’on prenait le café, comme des foyers de troubles et des séminaires de sédition. Cette mesure en étendit probablement l’usage, car le nombre des cafés augmenta rapidement.”

Le succès rencontré par le café ne s’est pas toujours accompagné de l’approbation des autorités, que celles-ci soient religieuses ou gouvernementales. Les diverses prohibitions que le café a subies et les raisons ayant poussé à ces interdictions sont aussi variées que surprenantes.

Le café est un témoin de notre histoire et notre culture

L’histoire du café raconte les débuts de la mondialisation (il est majoritairement consommé dans des pays qui ne le produisent pas), de la colonisation et de l’esclavage. Il a en effet été introduit en 1723 dans nos “colonies d’Amérique” (Guadeloupe et Martinique) ainsi qu’à Bourbon (La Réunion).

D’autre part, Roland Barthes note que le café qui a été pendant des siècles considéré comme un excitant est aujourd’hui associé à une image de pause, de repos de relaxation. C’est, dit-il, parce que “le café est moins senti comme une substance que comme une circonstance”.

“Le café, infusé à l’eau chaude, est limpide, d’une couleur brillante ; son parfum est délicieux, sa saveur est exquise. La première tasse écoulée est l’essence, véritable ambroisie digne des dieux.” 

Parution : juillet 2021
Format : 140 x 216 mm / 144 pages
ISBN : 979-10-96339-78-5

l’auteur

Ancien élève de l’École spéciale de commerce de Paris et membre de plusieurs sociétés savantes, Germain-Étienne Coubard d’Aulnay (1804-1863) a écrit des poèmes, des livres et essais didactiques portant sur l’agriculture, l’économie domestique, la cuisine, les mœurs de la société française, la littérature et la grammaire.

la collection

La Monographie du café s’inscrit dans une collection d’archives ; elle fait partie de notre patrimoine en tant que témoignage de son époque et des us et coutumes de la gastronomie à un moment donné. Cet ouvrage s’adresse aux collectionneurs, aux historiens et aux gastronomes.

Avec la collection Archives Nutritives, notre volonté est de retrouver des textes historiques et de les remettre en page d’une manière moderne qui en facilite la lecture.

ces livres pourraient également vous intéresser

aVEZ-VOUS LU CES ARTICLES ?

L’histoire du café comme vous ne l’avez jamais lue

Publié en 1832, ce livre nous guide travers l’histoire du café : sa prohibition dans certains pays, l’opinion des religions à son égard, sa consommation au fil des âges et des changements de pouvoir… La culture de la plante, sa commercialisation, et la meilleure (et parfois méconnue) manière de concocter le café acquis par le particulier sont détaillées avec soin. Germain-Étienne Coubard d’Aulnay dresse également une liste des bienfaits de ce breuvage.

Le café est à la fois le fruit d’une plante, un moment social, un lieu d’émulsion intellectuelle, un excitant, une pause dans l’après-midi… La Monographie du café s’adresse donc “au naturaliste, au commerçant, à l’observateur, au philosophe”, car elle propose une étude complète et détaillée du café dans tous ses aspects par un de ses amateurs.

“Le café, malgré les efforts de ses détracteurs, est devenu un besoin général, au point que de nos jours Napoléon, malgré sa toute-puissance, ne put parvenir à l’anéantir.” 

Saviez-vous que…

C’est Soliman Aga, qui introduisit l’usage du café à Paris en 1662.

C’est en 1671, à Marseille, que fut ouverte la première boutique à vendre du café en France.

C’est de l’introduction du café en France que date la publication des gazettes ou journaux.

En 1723, on importa les premiers plants de cafiers aux Antilles.

Michelet affirme que le café a joué un rôle important dans la Révolution Française.

Le fruits du cafier ressemble à une cerise. Sa pulpe est recouverte d’une peu fine et molle. Chaque fruit contient deux grains de café.

saviez-vous qu’il a été interdit ?

“En 1675, l’ordre fut donné de fermer les salles, au nombre de plus de trois mille, où l’on prenait le café, comme des foyers de troubles et des séminaires de sédition. Cette mesure en étendit probablement l’usage, car le nombre des cafés augmenta rapidement.”

Le succès rencontré par le café ne s’est pas toujours accompagné de l’approbation des autorités, que celles-ci soient religieuses ou gouvernementales. Les diverses prohibitions que le café a subies et les raisons ayant poussé à ces interdictions sont aussi variées que surprenantes.

Le café est un témoin de notre histoire et notre culture

L’histoire du café raconte les débuts de la mondialisation (il est majoritairement consommé dans des pays qui ne le produisent pas), de la colonisation et de l’esclavage. Il a en effet été introduit en 1723 dans nos “colonies d’Amérique” (Guadeloupe et Martinique) ainsi qu’à Bourbon (La Réunion).

D’autre part, Roland Barthes note que le café qui a été pendant des siècles considéré comme un excitant est aujourd’hui associé à une image de pause, de repos de relaxation. C’est, dit-il, parce que “le café est moins senti comme une substance que comme une circonstance”.

“Le café, infusé à l’eau chaude, est limpide, d’une couleur brillante ; son parfum est délicieux, sa saveur est exquise. La première tasse écoulée est l’essence, véritable ambroisie digne des dieux.” 

Parution : juillet 2021
Format : 140 x 216 mm / 144 pages
ISBN : 979-10-96339-78-5

l’auteur

Ancien élève de l’École spéciale de commerce de Paris et membre de plusieurs sociétés savantes, Germain-Étienne Coubard d’Aulnay (1804-1863) a écrit des poèmes, des livres et essais didactiques portant sur l’agriculture, l’économie domestique, la cuisine, les mœurs de la société française, la littérature et la grammaire.

la collection

La Monographie du café s’inscrit dans une collection d’archives ; elle fait partie de notre patrimoine en tant que témoignage de son époque et des us et coutumes de la gastronomie à un moment donné. Cet ouvrage s’adresse aux collectionneurs, aux historiens et aux gastronomes.

Avec la collection Archives Nutritives, notre volonté est de retrouver des textes historiques et de les remettre en page d’une manière moderne qui en facilite la lecture.

ces livres pourraient également vous intéresser

aVEZ-VOUS LU CES ARTICLES ?

L’histoire du café comme vous ne l’avez jamais lue

Publié en 1832, ce livre nous guide travers l’histoire du café : sa prohibition dans certains pays, l’opinion des religions à son égard, sa consommation au fil des âges et des changements de pouvoir… La culture de la plante, sa commercialisation, et la meilleure (et parfois méconnue) manière de concocter le café acquis par le particulier sont détaillées avec soin. Germain-Étienne Coubard d’Aulnay dresse également une liste des bienfaits de ce breuvage.

Le café est à la fois le fruit d’une plante, un moment social, un lieu d’émulsion intellectuelle, un excitant, une pause dans l’après-midi… La Monographie du café s’adresse donc “au naturaliste, au commerçant, à l’observateur, au philosophe”, car elle propose une étude complète et détaillée du café dans tous ses aspects par un de ses amateurs.

“Le café, malgré les efforts de ses détracteurs, est devenu un besoin général, au point que de nos jours Napoléon, malgré sa toute-puissance, ne put parvenir à l’anéantir.” 

Saviez-vous que…

C’est Soliman Aga, qui introduisit l’usage du café à Paris en 1662.

C’est en 1671, à Marseille, que fut ouverte la première boutique à vendre du café en France.

C’est de l’introduction du café en France que date la publication des gazettes ou journaux.

En 1723, on importa les premiers plants de cafiers aux Antilles.

Michelet affirme que le café a joué un rôle important dans la Révolution Française.

Le fruits du cafier ressemble à une cerise. Sa pulpe est recouverte d’une peu fine et molle. Chaque fruit contient deux grains de café.

saviez-vous qu’il a été interdit ?

“En 1675, l’ordre fut donné de fermer les salles, au nombre de plus de trois mille, où l’on prenait le café, comme des foyers de troubles et des séminaires de sédition. Cette mesure en étendit probablement l’usage, car le nombre des cafés augmenta rapidement.”

Le succès rencontré par le café ne s’est pas toujours accompagné de l’approbation des autorités, que celles-ci soient religieuses ou gouvernementales. Les diverses prohibitions que le café a subies et les raisons ayant poussé à ces interdictions sont aussi variées que surprenantes.

Le café est un témoin de notre histoire et notre culture

L’histoire du café raconte les débuts de la mondialisation (il est majoritairement consommé dans des pays qui ne le produisent pas), de la colonisation et de l’esclavage. Il a en effet été introduit en 1723 dans nos “colonies d’Amérique” (Guadeloupe et Martinique) ainsi qu’à Bourbon (La Réunion).

D’autre part, Roland Barthes note que le café qui a été pendant des siècles considéré comme un excitant est aujourd’hui associé à une image de pause, de repos de relaxation. C’est, dit-il, parce que “le café est moins senti comme une substance que comme une circonstance”.

“Le café, infusé à l’eau chaude, est limpide, d’une couleur brillante ; son parfum est délicieux, sa saveur est exquise. La première tasse écoulée est l’essence, véritable ambroisie digne des dieux.” 

Parution : juillet 2021
Format : 140 x 216 mm / 144 pages
ISBN : 979-10-96339-78-5

l’auteur

Ancien élève de l’École spéciale de commerce de Paris et membre de plusieurs sociétés savantes, Germain-Étienne Coubard d’Aulnay (1804-1863) a écrit des poèmes, des livres et essais didactiques portant sur l’agriculture, l’économie domestique, la cuisine, les mœurs de la société française, la littérature et la grammaire.

la collection

La Monographie du café s’inscrit dans une collection d’archives ; elle fait partie de notre patrimoine en tant que témoignage de son époque et des us et coutumes de la gastronomie à un moment donné. Cet ouvrage s’adresse aux collectionneurs, aux historiens et aux gastronomes.

Avec la collection Archives Nutritives, notre volonté est de retrouver des textes historiques et de les remettre en page d’une manière moderne qui en facilite la lecture.

ces livres pourraient également vous intéresser

aVEZ-VOUS LU CES ARTICLES ?

Imaginé, édité et imprimé à Chartres, Eure-et-LoiR, France

Tous nos livres sont imaginés, écrits, mis en page, stockés et expédiés depuis notre bureau de Chartres.
Ils sont imprimés chez Chauveau, une imprimerie française située également à Chartres et certifiée Imprim’Vert®.
Parce que nous aimons leur main et leur rendu, nous utilisons très majoritairement des papiers offset PEFC™ (Programme de reconnaissance des certifications forestières), label qui assure une gestion durable des forêts.

livraison gratuite en France métropolitaine
Nos ouvrages Chez vous
sous 24 à 48h

Votre commande vous sera livrée par lettre ou colis sous 24/48h par La Poste ou par Colissimo, ceci en fonction du poids et de la taille du ou des ouvrages. Les frais d’envoi vous sont offerts pour la France Métropolitaine. Pour toutes les autres destinations, le tarif d’expédition dépend du poids de votre colis. Il est calculé dans votre panier.

–––

Si vous avez des questions, n’hésitez pas à nous contacter par téléphone au 02 37 35 96 56 (du lundi au vendredi au heures de bureau) ou par mail à contact@menufretin.fr.

Vous pouvez toujours changer d’avis

Vous pouvez commander sans crainte sur notre site : si un ouvrage que vous avez commandé ne vous convient pas, vous disposez d’un délai de 14 jours à compter de la livraison de votre commande pour nous le retourner (en parfait état).
Nous procéderons alors à un échange  ou un remboursement.
 
–––
 

Si vous avez des questions, n’hésitez pas à nous contacter par téléphone au 02 37 35 96 56 (du lundi au vendredi au heures de bureau) ou par mail à contact@menufretin.fr.

Agueusie,
notre meilleure lecture
pendant les pauses café !

Vous n’êtes pas abonné ?
Foncez, c’est gratuit et enrichissant !