Imaginaires de la gastronomie

24,00

Sous la direction de
Julia Csergo et Olivier Etcheverria
avec la collaboration de Jean-Philippe Laperrière

170 x 240 mm / 300 pages

Disponible le :
UGS : 979-10-96339-60- Catégorie :

Préfaces

Gastronomie : ancrages d’un imaginaire

Incorporer le Monde

Présentation des textes

1. Valeurs

Au début était la liste : réputations, classements et écritures dans l’imaginaire gastronomique.
Ier – XVIe siècle

La gastronomie à Rome : discours et pratiques dans les traités d’agronomie

En périphérie de la cuisine : la nourriture chez Chardin

À la table des artistes: imaginaires croisés de l’art et de la gastronomie

2. Figurations

Les nouvelles figures du gastronome chinois

Sexualités bonnes à manger. Figures de l’imaginaire du plaisir. Afrique, Amérique du Sud, Europe

L’imaginaire du métissage et de l’autochtonie dans les gastronomies latino- américaines. Mexique
et Brésil

Mémoires de Chefs. La construction de la gastronomie québécoise et de ses imaginaires

Langage culinaire et imaginaire gastronomique dans la construction de l’État moderne au Mexique

3. Pouvoirs

Slow-food et les imaginaires de la gastronomie : une voie de libération ?

Gastro-diplomatie : cuisines, nations et relations internationales au menu

Les imaginaires de la gastronomie au service de l’aide alimentaire en France

Imaginaires gastronomiques et destinations touristiques. L’exemple de Lisbonne

Partagez et suivez-nous :

Description

Ressource utilisée aujourd’hui de manière inflationniste presque partout dans le monde, la gastronomie se déploie entre discours et pratiques sociales. Chargée des valeurs positives du bien, du bon et du beau, elle associe l’acte de manger et de boire au plaisir, à l’épanouissement de soi et au lien social. Investie par des savoirs, des savoir-faire, des traditions vivantes et des créations, elle renvoie à des représentations et des imaginaires, ce qui en fait l’expression d’une construction culturelle, sociale, historique et géographique autant que psychique.

Les contributions originales réunies dans cet ouvrage explorent donc les possibilités théoriques et pratiques des imaginaires de la gastronomie au prisme de plusieurs disciplines, époques, lieux et cultures. Du Mexique à l’Afrique, en passant par la Rome antique et l’Europe médiévale ; de la Chine au Brésil, du Portugal au Québec et à la France ; des œuvres de Chardin, aux livres de cuisine, du plaisir de manger à celui de la sexualité ; de Slow Food à la gastro-diplomatie et de l’aide alimentaire au tourisme, ce collectif montre combien la gastronomie est porteuse d’images, de symboles et de sens qui contribuent aux pratiques sociales.

À l’heure où les mentalités évoluent pour exiger des aliments « bons à penser » ; où il est enfin admis que l’acte d’incorporation ne se réduit pas à sa seule dimension fonctionnelle ; où la gastronomie est devenue un instrument diplomatique, un outil d’influence et un facteur de rayonnement et d’attractivité, il est plus que jamais nécessaire d’éclairer, par le prisme des imaginaires, la part d’ombre et d’invisibilité sur laquelle bute toute réflexion sur la gastronomie

Partagez et suivez-nous :

Julia Cergo est spécialiste d’histoire culturelle du monde contemporain. Elle est professeure à l’Université du Québec à Montréal (département d’Études urbaines et touristiques de l’ESG).

Olivier Etcheverria est maître de conférences de géographie à l’université d’Angers-UFR ESTHUA Tourisme
et Culture.

Jean-Philippe Laperrière est doctorant en sociologie à l’Université du Québec à Montréal.

Auteurs : Sarah Bak-Geller Corona, Chantal Crenn, Julia Csergo, Anne-Élène Delavigne, Frédérique Desbuissons, Olivier Etcheverria, Esther Katz, Jean-Philippe Laperrière, Bruno Laurioux, Raúl Matta, Raquel Moreira, Robin Nadeau, Fabio Parasecoli, Priscilla Plamondon-Lalancette, Françoise Sabban, Charles-Édouard de Suremain, Ryan Whyte

Partagez et suivez-nous :

Vous aimerez peut-être aussi…