Les Cahiers de la gastronomie n°18

10,00

UGS : 978-2-917008-62-1 Catégories : , ,

Description

Laboratoire d’idées, Les Cahiers de la Gastronomie ambitionnent de questionner la gastronomie, en affûtant le regard qu’on lui porte, en balisant son périmètre culturel et en ayant toujours à l’esprit que la cuisine parle davantage à notre cerveau qu’à notre estomac.

En puisant dans l’Histoire pour mieux comprendre la gastronomie d’aujourd’hui. En traitant avec autant d’égard l’avant-garde et le classique car l’un n’existerait pas sans l’autre, mais surtout, et c’est une des leçons de l’Histoire, l’un devenant l’autre puis redevenant l’un au fil des époques. Car oui, la gastronomie est à prendre comme un instantané culturel, reflet des cultures et des époques. Tout à la fois certitude et approximation, la gastronomie accompagne chacune de nos révolutions.

Cette revue est ouverte aux chercheurs, aux universitaires, aux journalistes, aux chefs, aux écrivains et artistes, bref, à tous ceux qui portent un regard pertinent sur la gastronomie. C’est également un lieu de débat, le rendez-vous de ceux et celles qui
pensent que la gastronomie se prolonge au-delà de la cuisine.

Les Cahiers de la Gastronomie ont donc l’ambition de regarder un peu au-delà du nombril de l’assiette car la gastronomie est affaire de discours, de débats, de lectures, de rencontres, de toutes ces petites choses dont nous tenterons au fil des numéros de rendre compte.

Sommaire de ce numéro : 

Bon vivant ! –  Suzu Tofu – La route du riz – Stendhal : l’amour des épinards – Le mouvement des jeunes chasseuses au Japon – Délices et désirs de Carême – La mort de Carême – L’Autruche – Fervents propos à ceux qui viennent – Revues en détails – Histoires Royale & saisonnière…

Partagez et suivez-nous :
Facebook
Twitter
Pinterest
Instagram

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Les Cahiers de la gastronomie n°18”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous aimerez peut-être aussi…