36 variétés de tomates

La tomate était à l’origine un petit fruit sauvage des pentes andines. C’est déjà une version cultivée que les Espagnols rapportèrent en Europe au XVIe siècle. L’accueil que lui réserva le Vieux Continent fut pour le moins mitigé. Les Italiens, les Espagnols et les Provençaux adoptèrent rapidement cette pomme d’or et la cuisinèrent à toutes les sauces. « C’est la sauce tomate qui fait la bonne viande » dit en effet un dicton provençal. Pour les autres, elle resta une simple plante ornementale, agréable à regarder mais parfaitement immangeable. Son appartenance à la famille des solanacées, et la ressemblance de ses fruits avec ceux de la mandragore, n’arrangeait pas son cas.

Son nom latin, lycopersicum cerasiforme fait référence à la toxicité de l’alcaloïde contenu dans ses feuilles et ses tiges cerasiforme rappelant sa taille originelle et lycopersicum signifiant « pêche du loup ». C’est seulement à la fin du XIXe siècle que la tomate se consomme à Paris et dans le nord de la France.

Aujourd’hui, c’est le légume le plus cultivé au monde, mais pas toujours de la meilleure manière. La vraie tomate n’est un fruit de saison qu’à la fin de l’été, les autres saisons la rendant insipide.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest

Partagez cet article sur les réseaux sociaux

Pin It on Pinterest

Partagez cet article

Partagez sur vos réseaux sociaux