Publié par

Tokyo : les meilleures adresses de jardins et villas

tokyo jardin

En voyage à Tokyo, quels sont les jardins et villas à ne pas rater, et dans lesquels peut-on bien manger ou boire une tasse de thé ?
par Laurent Feneau et Anne Jeandet-Feneau

tokyo jardin

Tokyo côté jardins

Au contraire des jardins à la française ou à l’anglaise à vocation décorative, le jardin japonais tend vers une représentation symbolique du monde, de l’âme humaine et de l’impermanence de la nature. Du XVIIe au XIXe siècle, l’art des jardins est à son apogée sur l’archipel. Il donne naissance à de nouveaux types d’espace, plus grands et plus propices à la promenade. Ces “jardins paysages” se répandent dans tout le pays et notamment à Tokyo. La plupart de ces jardins existent aujourd’hui encore. Devenus publics, ils ont bien sûr évolué dans leurs styles et leurs composantes minérales et végétales. Ils n’en gardent pas moins chacun leur personnalité. Coincé entre la Sumida et les tours du quartier de Shiodome, l’Hamarikyu garden est l’un des plus beaux de la capitale. Typique du XVIIe siècle, il intègre les éléments principaux du jardin japonais : étangs, ponts de bois, champs de fleurs et bien sûr l’incontournable pavillon de thé. Plus modeste, le Shibakoen ménage quant à lui de belles perspectives sur la tour de Tokyo. La plupart des jardins de Tokyo intègrent des maisons de thé. Celle de Happo-en, par exemple, permet de déguster un excellent thé matcha dans l’un des plus beaux jardins traditionnels de Tokyo. Il suffit de tremper ses lèvres, de s’éveiller à la plus belle des amertumes pour ne plus faire qu’un avec la nature…

 

Parc d’Hamarikyu

1-1 Hamarikyuteien, Chuo-ku · 9h-16h30 · Tljs

Maison de thé Mu-An, jardin Happo-en

 · 1-1-1 Shirokanedai, Minato-ku · 10h-17h30 ·
Tljs
 · T. +81-3-3443-3775

Salon de thé Torindo

€ · 1-5-7 Ueno Sakuragi, Taito-ku · 9h-17h ·
Tljs · T. +81 3-3828-9826

Villas d’exception

Tous les styles architecturaux coexistent à Tokyo. La capitale japonaise a ainsi une façon des plus singulières de juxtaposer lignes et formes de toutes époques en un extraordinaire patchwork urbain. Des plus anciennes aux plus récentes. Ainsi, si la Maison Asakura – du nom d’un riche propriétaire du quartier de Daikanyama – constitue un des plus beaux exemples d’habitat traditionnel en bois, le Teien Art museum, ancienne demeure du prince Asaka aménagée en 1933 par Henri Rapin et René Lalique, s’inscrit dans la plus pure ligne Art déco. Le restaurant Du Parc qui y est rattaché donne à goûter une cuisine axée sur le végétal et d’inspiration française. Plus au Nord, la maison Iwasaki, propriété du clan Mitsubishi, est l’œuvre de l’architecte britannique Josiah Conder, pionnier à la fin du XIXe siècle du modernisme japonais dont l’influence révolutionnera le visage du centre de Tokyo. Enfin, non loin de là, épargnée par les bombardements de 1945, la maison Yasuda Kusuo est l’un des rares exemples actuels de la demeure bourgeoise du début du xxe siècle. Avec son salon ouvrant sur un jardin majestueux mais surtout une cuisine dont les équipements et les ustensiles sont restés intacts, elle témoigne du style de vie d’alors.

tokyo villa

Maison Yasuda Kusuo

5-20-17 Sendagi, Bunkyo-ku · 10h30-16h · Ouvert mer, sam

Old Iwasaki House

1-3 Ikenohata, Taito-ku · 9h-17h · Tljs · 
T. +81 3-3823-8340

Kyu Asakura

29-20 Sarugakucho, Shibuya-ku · 10h-18h · F. lun ·
T. +81 3-3476-1021

Café restaurant Du Parc Teien Art Museum

 · 5-21-9 Shirokanedai, Minato-ku · 11h-22h · Tljs ·
T. +81 3-6456-4929 · www.teien-art-museum.ne.jp

Partagez et suivez-nous :