Les meilleures adresses pour déguster les spécialités de Lisbonne

À Lisbonne, où déjeuner en terrasse ou faire une pause café ? Quelles sont les spécialités immanquables et où déguster les meilleures ? Suivez le guide !
par Céline Brisset

park lisbonne terrasse

La capitale lusitanienne a connu son heure de gloire à l’époque des grandes découvertes du XVe siècle et ses heures sombres pendant le tremblement de terre de 1755 et la dictature de Salazar de 1926 à 1974. Aujourd’hui, tous les projecteurs se tournent à nouveau vers elle : la belle endormie à la lumière indéfinissable, aux couleurs rayonnantes et aux paysages si variés. À l’horizon, un fleuve immense, le Tage, l’Atlantique que l’on devine à quelques kilomètres vers Bélem et des collines qu’il faut arpenter jusqu’aux belvédères pour découvrir au loin toutes les richesses de son territoire. Lisbonne cultive aussi un charme rétro qui séduit tous les voyageurs avec ses tramways chaotiques, ses petits commerces poussiéreux et ses kiosques du XIXe siècle fraîchement restaurés. 

Mais la ville a amorcé sa grande rénovation et les jeunes entrepreneurs l’investissent à chaque coin de rue. Après une longue période d’apathie, les restaurants ouvrent au coude à coude et émergent ça et là ceviches, tacos, burgers et brunchs en tous genres.  Les assiettes se sont également métissées et des lieux plus informels ont émergé. N’hésitez pas non plus à pousser la porte des Cervejarias et des Marisqueiras, ces restaurants de poissons et de fruits de mer au charme désuet, et éloignez-vous aussi du centre touristique pour découvrir des plats régionaux plus authentiques. Car la chance de ce petit pays pris entre mer et montagnes est d’offrir des produits d’une incroyable qualité, poissons et fruits de mer exceptionnels, viandes grasses et savoureuses comme le porc de l’Alentejo et huile d’olive parfumée qui font toute la richesse de la gastronomie lisboète.

Lexique 100 % Lisbonne

Bacalhau : morue séchée et salée, cuisinée entre autres con nata (en gratin à la crème), à Brás (émiettée avec pommes de terre, oignons et œufs brouillés).
Bolo Rei : brioche de Noël garnie de fruits confits.
Broa : pain de maïs.
Caldeirada : sorte de ragoût de poisson.
Carne de Porco a Alentejana : viande de porc cuisinée avec des palourdes.
Cataplana : plat de cuisson composé de deux coques bombées, dans lequel on fait mijoter poissons et crustacés.
Cozido a Portuguesa : pot-au-feu cuisiné avec différentes viandes (bœuf, veau, poulet, porc), saucisses (boudin, chorizo…) et légumes.
Enchidos : nom générique pour les saucisses.

Feijoada : plat de haricots rouges, viande de porc ou de veau, de chorizo, de chou et de carottes.
Imperial : bière pression.
Mal passado / Bem passado : saignant / bien cuit.
Migas : mie de pain mélangée à de l’huile d’olive, du saindoux, de l’ail et frit à la poêle.
Pão con chouriço : petits pains garnis de chorizo.
Pastéis de bacalhau : croquettes de morue.
Pétiscos : petits plats à partager comparables aux tapas espagnols.
Polvo a Lagareiro : poulpe grillé arrosé largement d’huile d’olive et servi avec des pommes de terre.
Sardinhas assadas : sardines grillées à la braise (de mai à fin octobre).

Goûtez les pétiscos à la Taberna do Vilarinho
 · 8 rua Canastras · midi et soir ·
F. dim, lun · T. +351 211 986 479

À deux pas du quartier de l’Alfama, cette adresse est une agréable surprise : ni menu en 4 langues, ni racolage dans la rue, le chef maîtrise les cuissons, cuisine les légumes et propose des pétiscos savoureux  à petits prix.

Découvrez la bacalhau à la Mercearia do Arsenal

94 rua do Arsenal · 9h-19h (dim 9h-13h) ·
Tljs · T. +351 213 427 938

Si vous voulez tout savoir sur la bacalhau, passez la porte de cette mercearia (épicerie). Le choix des bons morceaux, les mois de salaison, la cura amarela (la plus chère), les têtes, les langues… on vous expliquera tout !

Faites une pause au Café Esplanada  · Rua Heliodoro Salgado, Miradouro do Monte Agudo · 13h-20h30 (18h en hiver) · F. lun · T. +351 218 210 654

À l’écart des belvédères touristiques, ce petit kiosque a un charme fou : la vue est superbe, la carte est parfaite pour un en-cas du midi ou une pause café, et les chaises longues n’attendent que vous. 

Ne manquez pas la terrasse la plus prisée de la ville : Ponto Final

 · 72 rua do Ginjal, 2800 Almada · 12h-23h ·
F. mar · T. +351 212 760 743

Pour le prix d’un ticket de bus, prenez le bateau à Cais do Sodré direction Cacilhas : 15 minutes de traversée pour un dépaysement complet. Au bout du bout, sur la droite, vous tomberez sur le Ponto Final, la terrasse la plus prisée de la ville. Réservez !!!

Arriver à Lisbonne

En avion : l’aéroport de Lisbonne est situé à 6 km du centre ville, une ligne de bus (ligne Aéro-bus) fait des liaisons régulières entre l’aéroport et le centre ville. Le billet Aero-bus est valable 24h et vous reviendra à 2€. Cette ligne de bus dessert le centre ville tous les jours de 8h à 23h dans les deux sens. Il est également possible de rejoindre le centre ville, depuis l’aéroport, via le métro ou le taxi. 

Office de tourisme

– Ask me Lisboa, 15 rue de l’Arsenal, Tél. 21 845 0660

Site officiel de l’office de tourisme de Lisbonne : www.visitlisboa.com

Numéros d’urgence

 Urgence : Tél. 112
– Hôpital de Santa Maria : Tél. 21 790 12 00
– Pharmacies de garde : 24h/24, Tél. 21 815 01 70

Se déplacer à Lisbonne

– En métro : le métro de Lisbonne circule de 6h30 à 1h du matin, il comprend 4 lignes et le prix d’un ticket individuel est d’1€45, il est possible de consulté les horaires et les tarifs sur le site

– En bus : les bus sont très nombreux dans cette ville, ils desservent toute la capitale à horaires réguliers. Les tramways et les bus sont gérés par la société Carris.

– En tram et train : à Lisbonne les tramways touristiques peuvent être empruntés pour un budget de 10€. Pour rejoindre la banlieue de Lisbonne il est possible d’utiliser les trains. Les lignes ferroviaires sont gérées par la société CP, les horaires et tarifs sont visibles sur leur site. Il est important de savoir que les tickets achetés aux distributeurs automatiques sont valables deux heures, en revanche, les tickets achetés aux guichets n’ont pas de limite de temps. 

Se nourrir à Lisbonne

Céline Brisset vous propose sa sélection d’adresses pour vous nourrir à proximité des sites touristiques selon votre budget, et vous aide à comprendre la culture gastronomique de Lisbonne.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest

Partagez cet article sur les réseaux sociaux

Pin It on Pinterest

Partagez cet article

Partagez sur vos réseaux sociaux