Publié par Laisser un commentaire

Sélection d’adresses gourmandes à Bordeaux

Vous vous rendez à Bordeaux pour un week-end ?
Pour découvrir la gastronomie de la ville grâce à une sélection de lieux coup de cœur, suivez le guide ! 
par Sophie Suraniti

Rive droite Bordeaux

On la dit fermée, portée sur elle-même et sur sa bouteille. Ville et vin ne forment plus qu’un nom. Pourtant, Bordeaux est une ville d’échanges depuis des lustres. L’assiette bordelaise est océanique et voyageuse.

Comme beaucoup de villes européennes, Bordeaux suit le courant général des tendances alimentaires à la courte durée de vie. C’est que la ville bénéficie d’un bassin de jeunes mangeurs, et répond donc à ces affamés de nouveautés, de concepts mode. Il fut un temps pas si lointain où sur toutes les tables de type bistrot se retrouvaient le grenier médocain (une charcuterie à base de panse de porc), des asperges du Blayais (en saison), du poulet fermier des Landes, du canard du Sud-Ouest. On les retrouve aujourd’hui dans des versions allégées, déconstruites en matière de présentation, et surtout, mariées avec créativité à des garde-manger globe-trotteurs. 

L’assiette bordelaise est entrée dans une belle dynamique. Mais peut-on parler d’une assiette type ? L’identité culinaire de la ville est aujourd’hui bien difficile à saisir. Et si finalement Bordeaux reprenait sa place de cité voyageuse ? Il y a l’image politico-économico-touristique que la ville s’est forgée en s’enracinant sans doute un peu trop sur son offre viticole, et puis il y a l’autre Bordeaux. Une ville plus méridionale, colorée, olfactive que l’on ne se l’imagine et qui va au-delà du vin.

4 adresses coup de cœur

Atelier des Faures

€€ · 48 rue des Faures · 12h-14h, 19h30-22h ·
F. dim, lun · T. 09 86 42 45 45

Après les courses au marché des Capucins, le chef Roman Winicki file dans sa micro cuisine concocter le menu du jour. Toujours de belles surprises, car les inspirations lui viennent de partout. En salle, madame, Claire Ivaskevicius, assure le service. [Réservation obligatoire]

Garopapilles - Bordeaux - restaurant

Garopapilles

€€€ · 62 rue Abbé de l’épée · 12h15-14h (jeu-ven 19h-21h) ·
F. dim, lun · T. 09 72 45 55 36 · www.garopapilles.com

Pour s’offrir une jeune étoile Michelin. Celle du chef Tanguy Laviale. Le midi, son menu du marché “surprise” peut aller jusqu’à 7 services ! Le fait que l’entrée dans ce cocon d’une vingtaine de places se fasse par la cave à vins offre un singulier contraste. [Réservation obligatoire]

Miles restaurant Bordeaux

Miles

€€€ · 33 rue du Cancéra · midi et soir (mar, mer, sam : soir) ·
F. dim, lun · T. 05 56 81 18 24 · www.restaurantmiles.com

Une déco boisée minimaliste, un ballet silencieux de chefs au centre de la salle, concentrés, qui puisent surtout dans le répertoire asiatique ou méditerranéen pour leur menu dégustation toujours surprise. Le trio de chefs propriétaires a ouvert deux autres adresses, plus concept de restauration rapide. [Réservation obligatoire]

Latitude 20 Bordeaux cave bar à vin

Latitude 20

€ · 5 esplanade de Pontac · 10h-19h30 ·
Tljs · T. 05 64 31 05 50 · www.latitude20.fr

À la fois cave internationale, bar à vins et snack de la Cité du Vin. On se choisit un grand cru grâce à ces machines de conservation (Enomatic), puis on le sirote sur la terrasse à l’arrière.

Arriver à Bordeaux

 En train : de nombreuses liaisons en provenance de Toulouse, Nîmes, Marseille, Strasbourg, Lille ou encore Nantes sont assurées chaque jour. Depuis 2017, la LGV Sud Europe Atlantique relie Paris à Bordeaux en 2h4min.

– En avion : l’aéroport de Bordeaux-Mérignac couvre 32 liaisons régulières vers les grandes régions de France et les métropoles européennes, ainsi que 24 destinations internationales. Une vingtaine de vols relient quotidiennement Paris. Des navettes régulières assurent la correspondance avec le centre-ville. 

– En voiture : Bordeaux est facilement accessible aux automobilistes ( A10 / A 62 / A63/ A89/A65). 

Offices de tourisme

Bordeaux Tourisme & Congrès, 12 cours du 30 Juillet, 33080 Bordeaux, Tél. 05 56 00 66 00

Site officiel de l’Office de tourisme de Bordeaux : www.bordeaux-tourisme.com/

Se déplacer à Bordeaux

Les transports en commun de la ville sont gérés par la société TBM.

– En tram : 3 lignes de tramway connectent la majorité des quartiers avec le centre ville. Le tram circule de 5 h du matin à 00h00, et jusqu’à 1h00 les jeudis, vendredis et samedis. Le ticket unitaire vous coutera 1€70 (tram, bus et BAT3).

– En bus : 78 lignes en journée et en soirée quadrillent la ville.

– En navette fluviale : le BAT3 offre des déplacements directs entre les deux rives, permettant des interconnexions avec les 3 lignes de tram. Les deux catamarans (l’Hirondelle et La Gondole) naviguent tous les jours de 7h à 19h30 et de 8h45 à 20h les week-ends. 5 pontons desservis en fonction des horaires (Stalingrad, Quinconces, les Hangars, la Cité du vin et Lormont Bas.

– En vélo : plus de 2000 vélos sont répartis sur 179 stations de la métropole.

Numéros d’urgence

– Pompiers : Tél. 18
– Urgences : Tél. 15
– Police : Tél. 17

Se nourrir à Bordeaux

Sophie Suraniti vous propose sa sélection d’adresses pour vous nourrir à proximité des sites touristiques selon votre budget, et vous aide à comprendre la culture gastronomique de Bordeaux.

Partagez et suivez-nous :
Facebook
Twitter
Pinterest
Instagram
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *