Publié par Laisser un commentaire

Les meilleurs spots gourmands de Lyon

Où bien manger à Lyon ? 
Sonia Ezgulian vous livre les adresses les plus appétissantes de la capitale des Gaules. 
3 spécialités et 4 restaurants coup de cœur…

Au carrefour de routes commerciales depuis l’Antiquité et à la croisée de terroirs remarquables (volailles de la Bresse, poissons des lacs des Dombes et de Savoie, viandes du Charolais, légumes et fruits de la vallée du Rhône), Lyon jouit d’une place de choix pour la bonne chère. Depuis 1935, date à laquelle elle fut désignée par le célèbre gastronome Curnonsky “capitale mondiale de la gastronomie”, Lyon alimente sa légende avec d’illustres personnages, notamment les Mères Lyonnaises, dont les noms, Fillioux, Brazier ou Castaing, ont marqué les mémoires des gourmets. 

Le vaste répertoire gastronomique lyonnais se prête à toutes les faims. Certains plats sont parfaits pour de joyeuses tablées entre potes à l’image des saladiers lyonnais, du tablier de sapeur, du saucisson chaud avec des pommes de terre ou des grenouilles persillées. D’autres recettes plus élégantes sont indiquées pour des célébrations familiales : saucisson en brioche, quenelle sauce Nantua, poulet aux écrevisses ou demi-deuil (avec des lamelles de truffes), gratin de cardons à la moelle et tarte à la praline.

Depuis quelques années, le visage de Lyon a changé. Des quartiers nouveaux ont été construits (Confluence notamment), des bâtiments historiques réhabilités (Grand Hôtel-Dieu), les berges du Rhône et de la Saône ont été aménagées. De nombreux restaurants voient le jour et enrichissent ce kaléidoscope culinaire. Le 7e arrondissement surnommé le Brooklyn lyonnais est devenu un lieu de rendez-vous incontournable pour ses bars, ses coffee-shops, ses restaurants. 

Ne perdez pas une minute, partez à la découverte de Lyon avec une faim et une soif à toutes épreuves !

Trois spécialités lyonnaises immanquables

La cervelle de canut
Mélange de fromage blanc avec des herbes hachées, des échalotes, une pointe d’ail, du vin blanc et du poivre.

La volaille de Bresse
On ne badine pas avec le sujet à Lyon. Le poulet de Bresse gambade 4 mois dans une prairie et doit peser au minimum 1,3 kg. La poularde de Bresse en profite 1 mois de plus et affiche sur la balance 1,8 kg au minimum ; sa chair est tendre et juteuse. Quant au noble chapon de Bresse, il affiche fièrement plus de 3 kg sur la balance et se sert généralement rôti et/ou farci.

La praluline
Maison Pralus
 / 
32 rue de Brest (ou 3 Grande rue de la Croix Rousse) · 10h-19h · F. dim · T. 04 78 38 90 41 · www.chocolats-pralus.com
Repérez la longue file d’attente dans la rue, c’est la Praluline qui fait son intéressante ! La brioche star de la Maison Pralus, née d’un accident de recette comme la tarte des sœurs Tatin, est généreusement garnie de pralines roses.

Quatre adresses coup de cœur

Le Kitchen Café
€ · 34 rue Chevreul · Tljs · T. 06 03 36 42 75 · www.lekitchencafe.com
Difficile de choisir entre les viennoiseries et les subtils desserts à l’assiette de Laurent Ozan, succombez aux deux !

À ma vigne
€€ · 23 rue Jean Larrive · F. lun à jeu soirs, dim · T. 04 78 60 46 31 
Après une terrine ou les anchois marinés, deux choix possibles : l’andouillette ou le steak avec des frites maison. La viande est magnifiquement cuite, généreusement nappée de beurre noisette, une vraie cuisine de réconfort et de goût d’antan.

Le Canut et les gones
€€ · 29 rue Belfort · F. dim, lun · T. 04 78 29 17 23 · www.lecanutetlesgones.com
Sous ses airs de sympathique bistrot de quartier, le restaurant de Franck Blanc est une des tables les plus “régalantes” de la ville, affichant une créativité débordante avec un rapport qualité/prix imbattable. La carte des vins vaut le détour aussi.

La bonâme de Bruno
€ · 5 grande rue des feuillants · F. sam midi, dim, lun · T. 04 78 30 83 93 · www.restaurant-labonamedebruno.com
À deux pas de l’Opéra, le lieu est le rendez-vous d’habitués qui se laissent séduire par un beau menu du jour, des plats aux inspirations tantôt rustiques tantôt asiatiques mais toujours généreux. Belle cave du chef Bruno Didierlaurent, amateur de bonnes quilles ! 

Arriver à Lyon

 En train : Lyon comprend 4 gares (la gare de Lyon Part-Dieu, la gare Saint-Paul, la gare Perrache et la gare de Vaise). Les TGV permettent d’arriver rapidement à Lyon, il vous faudra compter un peu moins de deux heures pour un Paris-Lyon.

– En avion : l’aéroport Lyon Saint-Exupéry se situe à 25 km à l’Est de la ville, dans la commune de Colombir-Saugnieu. Des minibus lient le centre ville à l’aéroport, en plus du Rhônexpress (train au départ de Lyon Part-Dieu) qui permet de faire ce trajet pour une quinzaine d’euros et une trentaine de minutes. 

– En bus : le groupe de transport Flixbus propose des trajet Paris-Lyon entre 40 et 60 euros l’aller.

Offices de tourisme

– Office du Tourisme et des Congrès de la Métropole de Lyon, Place Bellecour, 69002 Lyon, Tél. 04 72 77 69 69
– Office de Tourisme – Antenne Vieux Lyon, 4 Avenue du Doyenné, 69005 Lyon, Tél. 04 72 77 69 69

Site officiel de l’Office de tourisme de Lyon : www.lyon-france.com

Se déplacer à Lyon

Les transports en commun de cette ville sont gérés par la société TCL.

– En bus : plus de 130 lignes en journée et 4 lignes de nuit (bus Pleine lune).

– En métro : de 5h à minuit les quatre lignes de métros sont accessibles aux voyageurs. Le ticket unitaire vous coutera 1€90.

– En tram : 5 lignes de tramway viennent compléter les métros lyonnais.

– En funiculaire : 3 lignes funiculaires sont proposées à Lyon.

Numéros d’urgence

– Pompiers : Tél. 18
– Urgences : Tél. 15
– Police : Tél. 17

Se nourrir à Lyon

Sonia Ezgulian vous propose sa sélection d’adresses pour vous nourrir à proximité des sites touristiques selon votre budget, et vous aide à comprendre la culture gastronomique de Lyon.

Partagez et suivez-nous :
Facebook
Twitter
Pinterest
Instagram
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *