Histoire des légumes

24,00 

Georges Gibault – Préface de Daniel Lejeune

Ouvrage de référence sur les origines de près de cent légumes de nos assiettes !

138 x 216 mm – 384 pages

UGS : 978-2-917008-80-5 Catégories : ,

Description

“Autant de classiques de la littérature gastronomique, qui retrouvent une soudaine jeunesse et une actualité nouvelle. Une œuvre indispensable dans toute bibliothèque gourmande.” M Le Magazine du Monde, J.-P. Géné

Honoré d’une médaille d’or par la Société Nationale d’Horticulture de France, Histoire des légumes, publié en 1912, est considéré comme l’ouvrage de référence sur les origines de près de cent légumes différents. Classés en dix catégories, vous trouverez ainsi les légumes proprement dits, herbages légumiers, légumes salades, plantes bulbeuses, légumes racines, plantes tuberculeuses ou rhizomateuses, légumineuses, fruits légumiers, plantes condimentaires et plantes potagères abandonnées. De sublimes gravures illustrent certaines espèces. Une vraie mine d’or littéraire, historique et scientifique pour les amoureux d’horticulture.

***

La collection Archives nutritives réunit les textes essentiels de la gastronomie.

Informations complémentaires

Poids 494 g
Dimensions 216 x 141 x 30 mm
Choix de l'édition

Édition courante, Édition limitée

Georges Gibault (1856-1941) était bibliothécaire de la Société Nationale d’Horticulture de France. Passionné par l’étude et les plantes, il devint élève jardinier au Muséum national d’Histoire naturelle puis intégra l’École d’Horticulture de Versailles où il y passa l’examen d’herboriste. Il consacra toute sa vie à l’histoire de l’horticulture et publia de très nombreux articles sur le sujet ainsi que sa fameuse Histoire des légumes, devenue un classique en France comme à l’étranger.

« L'Histoire des légumes nous emporte dans une épopée maraichaire à la fois érudite et inattendue pour les béotiens mangeurs de macédoine en boîte que nous sommes. »
Libération, avril 2015

«Tout est réuni, analysé, classé, interprété et présenté au public sous une forme aussi substantielle qu’agréable […] comme si (l’auteur) avait vécu dans l’intimité des plantes dont il parle, et que celles-ci lui aient spontanément apporté leurs impressions et indiqué les sources historiques à consulter.»
M. Philippe L. de Vilmorin

CHAMPIGNON DE COUCHE(Agaricus campestris L.)
Le champignon de couche est devenu depuis une centaine d’an- nées surtout un condiment indispensable dans la cuisine moderne pour les ragoûts et autres préparations culinaires auxquels il com- munique son arôme spécial très apprécié.
Ce champignon, le seul que l’on puisse produire artificiellement d’une manière régulière appartient au genre Agaric. On l’appelle agaric champêtre, pratelle, potiron, mousseron, etc., lorsqu’il est à l’état sauvage. Comme beaucoup de Cryptogames, il vit sur les matières végétales en décomposition. On le trouve, à l’état spon- tané, dans les prairies sèches où paît le bétail, sur les accotements gazonnés des routes et il est probable que de temps immémorial les gens de la campagne ont connu ses qualités alimentaires. Horace vantant les Fungi patenses44, à son avis les meilleurs champignons, entendait évidemment parler de l’agaric champêtre récolté à l’état naturel, car l’origine de la production artificielle de ce champi- gnon est relativement récente.

[...]

CHOU-FLEUR
CHOU-FLEUR(Brassica oleracea botrytis cauliflora D. C.)
Le chou-fleur et le brocoli, qui est un chou-fleur tardif, constituent une division très distincte parmi les races de choux potagers. Ici, la partie comestible du végétal est formée par l’inflores- cence tout entière. Ce sont les fleurs plus ou moins avortées qui se mangent, avec les pédicelles hypertrophiés par l’accumulation passagère des sucs nourriciers.
Le nom vieux français de chou flory, aujourd’hui chou-fleur, est fondé sur ce caractère particulier. L’introduction du chou-fleur en France ne remonte guère au-delà du milieu du xvie siècle.

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Histoire des légumes”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous aimerez peut-être aussi…